Le thème de l’année, « de la trace au geste »

Un thème fort en 2 temps va nous conduire : « de la Trace au Geste ».De septembre à juin 2015, nous nous interrogerons sur « la Trace », et de septembre à décembre 2015 (anniversaire du Saint-Esprit),sur « le Geste » au nom du protestantisme. Il sera pour nous une étape décisive vers un autre anniversaire, celui des 500 ans de la Réforme en 2017.

1ère étape: de Septembre 2014 à Juin 2015 : ‘ La Trace’ 

Fêter un anniversaire, comme celui des 150 ans de Saint -Esprit oudes 500 ans de la Réforme(qui renvoient à une appartenance forte),n’est-ce pasl’occasion de chercher ce qui nous fonde et quinous donne envie de bâtir :de ‘ chercher la Trace’ ? Et quelle trace ? Comme le dit le philosophe Jacques Derrida, une trace n’est trace que si elle est vivante aujourd’hui, et capable de donner de la vie demain

Nous chercherons donc ce qui « fait Trace » pour nous :

Quelles traces vivantes aujourd’hui, nous donnent envie de construire demain?

Nous chercherons ces traces de grâce en premier dans l’Ecriture, et dans nos confessions de foi. Christ n’est-il pas La Trace ? Mais aussi parmi nos rencontres et évènements. Nous évoquerons la mémoire des personnes disparues qui ont imprimé nos vies, et notamment celles qui fondent la mémoire de la paroisse du Saint-Esprit. Nous en portons l’héritage. Nous inviterons aussi des témoins de notre temps qui relateront les traces qui leur font faire des gestes. Elles raviverontles nôtres. Qu’elles soient religieuses ou pas, professionnelles ou pas, artistiques, historiques, éthiques, politiques. Toutes ces traces y compris les traces de souffrances, marquent, font bâtir et nous engagent. Elles permettent de tracer un futur ensemble.

En dehors des cultes, catéchèses, études bibliques et théologiques, des dîners de réflexions « existence et Bible », et des déjeuners de paroisse les 2 èmes dimanche après le culte (où nous partagerons nos témoignages et souvenirs), nous partagerons (en plus duCercle du mardi, et du cycle d’étude biblique régional mensuel)

6 cycles de réflexion sur ‘De la Trace au Geste’

Animés par votre pasteur et d’autres intervenants, ils inclueront :

– Un cycle cinématographique mensuel de 9 films « de la Trace au Geste » aux Cinq Caumartin, suivis d’un débat.

– Un cycle de soirées-débats hebdomadaires sur « de la Trace au Geste » avec la participation d’Aldo Naouri, Jean Pierre Changeux, Francoise Héritier…..

– Un cycle de partage biblique – déjeuner hebdomadaire: Est-on tracé ?

– Un cycle de dîners théologiques mensuels : Luther : Traces de sa théologie (sermons entre 1517 et 1519).

– Un cycle théologique mensuel pour jeunes: Traces du protestantisme, éthiques.

– Un cycle artistique, avec plusieurs soirées sur le même thème.

 

2ème étape : de Septembre à Décembre 2015 : ‘Le Geste’

Ayant identifié les traces qui nous fondent, nous entrerons précisément dans les 4 mois d’anniversaire du temple du Saint-Esprit et aborderons Le GESTE : Quel geste faisons-nous au nom duprotestantisme. Que pouvons-nous créer ? L’édification du temple du Saint Esprit en a été un bel exemple.

Avec l’Eglise Protestante Unie, en marche vers 2017, nous sommes appelés à être une Eglise de témoins. Quelle E(é)criture ?Quels témoignages  au nom de la foi? Quels gestes visibles ou invisibles.. Quels refus de geste ? Quelle intériorité, quel silence, quelle résistance, quelle responsabilité et présence au monde, quel protestantisme? Quel engagement dans notre monde et dans la paroisse du Saint Esprit ?

Nous croiserons beaucoup de gestes, du plus petit au plus grand, tout ce qui se voit et qui ne se voit pas, faits par tant de personnes qui agissent dans l’ombre !

Pendant 4 mois, des intervenants témoigneront dugeste de ‘bâtir au nom du protestantisme’, avec 5 cycles (volets historique, éthique, théologique, politique, artistique). Autant de témoignages sur l’engagement : être protestant hier et aujourd’hui…. Plusieurs concerts seront également organisés à partir de réflexions et expressions de musiciens, sur des versets bibliques fondateurs du protestantisme. Mais aussi d’autres gestes et expressions artistiques seront présentés.

 

Fin : Le geste invisible : la Parole

(Dabar en hébreu signifie : le geste et la Parole).

Le tracé anniversaire s’achèvera par un geste ultime : le geste invisible de la Parole de Dieu qui par l’Esprit Saint nous fera faire je l’espère des gestes prophétiques vers l’avenir. Un cycle de prédications sera donné : ‘De la Trace de Dieu à la Parole.’ 

Car l’origine et l’avenir sont dans la Parole de Dieu, nous le croyons fermement .

Etre fidèle à 150 ans d’Eglise,avancer vers l’anniversaire des 500 ans de la Réforme en cherchant toutes les traces de vie et de grâce dans l’Ecriture, en Christ, dans la mémoire des personnes et dans la vie actuelle, en réfléchissant sur nos gestesqui bâtissent et qui nous engagent, en commençant et finissant par l’ultime : l’écoute de la Parole de Dieu. Oui, nous aimerions le vivre ensemble et en témoigner.En Christ pour lui et par Lui, qui est la Trace, le tracé et le chemin d’aujourd’hui et de demain.