Participez au concert Jacques Brel au profit de la restauration de l’orgue

Participez au concert inédit de chansons de Jacques Brel interprétées à l’orgue par Frédéric Lamantia, dont les recettes serviront à financer la restauration de l’orgue du Saint Esprit.

Achetez vos billets sur www.billetweb.fr/concertbrel ou appelez le 01 42 65  43 58.

Pour diffuser l’information sur ce concert, merci de bien vouloir utiliser cette affiche.

Plus d’information sur cette restauration

L’orgue du Temple du Saint-Esprit, une des toutes dernières œuvres d’Aristide Cavaillé-Coll, véritable Stradivarius des facteurs d’orgue, figure parmi les plus beaux de la capitale. Réputé pour ses exceptionnelles ressources symphoniques, l’instrument a aujourd’hui besoin d’être relevé. Conçu en même temps que l’édifice par Joseph Merklin, autre remarquable facteur, il fut reconstruit et agrandi par Cavaillé-Coll et achevé par son disciple Charles Mutin quand disparut le maître dont il rappelle les plus grands chefs-d’œuvre (Notre-Dame, Saint-Sulpice…).

Depuis lors, l’instrument n’a subi qu’un seul relevage, vers 1970, sans modification. De renommée internationale, il est exemplaire de l’esthétique française authentique et sonne comme un grand en dépit de sa taille modeste (deux claviers de 56 notes, pédalier de 32 notes et 14 jeux en 12 registres). Le buffet de 1865 subsiste avec son horloge intégrée, mais en 1909 les éléments du rez-de-chaussée de la tribune ont été déplacés vers l’arrière afin d’augmenter la place pour d’autres musiciens.

Aujourd’hui, le parfait fonctionnement de l’instrument exige un démontage total afin de remédier à divers désordres allant s’exacerbant. Toutes les parties usées ou endommagées, mécaniques ou sonores, doivent être nettoyées, réparées ou remplacées afin de stabiliser l’accord, le timbre et le toucher. La soufflerie doit être révisée et la turbine vétuste remplacée.

Soutenue par la Mairie de Paris, l’opération sera conduite par les services de la direction des Affaires Culturelles de la Ville.

L’objectif est de rendre à l’orgue la pureté et la puissance de son timbre ainsi que sa fiabilité pour l’interprète. Il est utilisé pour tous les cultes dominicaux et autres services dans le temple et pour de nombreux rassemblements, concerts ou récitals (activité fort compromise par son état actuel). Enfin il accueille d’innombrables visiteurs du monde entier ainsi que les élèves de la classe d’orgue du CRR de Paris.