Le Choral luthérien dans Alléluia, par Kurt Lueders

Le recueil Alleluia reprend de nombreux airs issus des cantiques luthériens, certains clairement identifiés, d’autres par des voies plus détournées. En préparation du jubilé Luther 2017, Kurt Lueders, l’organiste de la paroisse, revient sur ce corpus impressionnant.

L’hymnologie protestante prend son essor dès les premiers Réformateurs, se nourrissant certes de mélodies anciennes (dont certains airs profanes), mais créant aussi et surtout, un corpus autonome auquel Martin Luther lui-même contribuera certains éléments prestigieux. La fécondité des poètes et compositeurs des XVIe et XVIIe siècles fait notre admiration encore aujourd’hui, que ce soit du côté des Luthériens avec leurs chorals emblématiques ou des Huguenots à travers le Psautier, naguère restitué dans son intégralité historique à l’usage des paroisses. Les compositeurs nous ont légué un corpus éblouissant de musique concertante et d’orgue fondée sur ces nombreuses mélodies qui, marquant d’abord les temps de l’église et les divers moments liturgiques, ont grandement enrichi le patrimoine culturel de l’humanité entière.
Ainsi, c’est principalement aux organistes et chefs de chœur qu’est proposé le présent tableau en vue de permettre un rapide repérage des correspondances dans le recueil « Alléluia » ; mais tous ceux qui, de près ou de loin, s’intéressent à ces répertoires si éloquents et qui disposent du recueil, y trouveront une source de renseignements que nous espérons fort utile. Malgré un important travail de recherche et de compilation certaines lacunes ou erreurs peuvent subsister ; vous pouvez nous les signaler à l’adresse de la paroisse du Saint-Esprit.